Am'Api 04

Association des Apiculteurs Amateurs de Haute Provence

Traitement contre varroa

Agir ensemble, pour faire entendre la voix de l’apiculture d’amateurs et de loisirs !!!

Varroa est trés souvent la cause principale dans la mortalité des colonies d'abeilles.

Il est également responsable de l'affaiblisement des colonies, etant porteur de toute une serie de maladies de l'abeille.

Traiter contre cet acarien est indispensable. Il faut absolument éviter que la génération d'abeilles d'hiver ne soient pas impacté par varroa.

A l'issue des traitements, un comptage s'impose.

 

La lutte contre varroa concerne tous les apiculteurs et doit être collective. 

 

VARROMED : Nouveau Traitement contre le varroa à base uniquement d'acide oxalique et formique. AO 44mg/ml & AF 5mg/ml. Flacon de 555ml.

AMM délivrée en fin d'année 2017. Autorisé en apiculture bio.

Deux acides organiques. Actuellement, en test sur nos ruchers. Premiers retours encourageants.

 

Utilisable toute l'année sauf si colonie grappée.

Apres le premier comptage de sortie d'hiver, si le nombre de varroa par 24h en chute naturelle est supérieur à 1 ou 2. Faire deux passages à 6 jours d'intervalle.

Compter ensuite.

Lors de la récupération d'une essaim sauvage, pas de ponte, donc les varroas sont tous sur les abeilles, un seul passage et l'essaim est propre.

Lors de la création d'essaims artificiels, de un à trois passages suivant les résultats des comptages.

En sortie de miellée de lavandin, si il y a blocage de ponte, un seul passage. Vous pouvez utiliser la pince à désoperculer pour griffer le peu de couvain operculé.

En traitement de fin d'été, après le levée des hausses, trois passages à 7 jours d'intervalle et un comptage. Si celui-ci n'est pas bon, on peut aller jusqu'a 5 passages en tout.

En entrée, d'hivernage, octobre ou novembre pour notre région PACA et suivant la météo, faire une comptage et si celui-ci n'est pas bon (+ d'un varroa / 24h ), un ou plusieurs passages, toujours à 7 jours d'intervalle, tant que le comptage n'est pas bon. Pensez à réchauffer le flacon, environ 25/30°c avant le dégouttement sur les abeilles. Choisir toujours toujours une journée où les abeilles sont en activité. Ne jamais ouvrir une ruche non active.

Ce traitement esi effectué par dégoutement de préférence, le soir, sur les abeilles entre les cadres. Par inter-cadre occupé par des abeilles, maximum 5ml.

Par Ruche, 45ml maximum.

Dès que les températures ne nous permettent plus d'ouvrir les ruches, plus aucun traitement.

Enfin peut être, une alternative à l'amitraze ?